Ce soir, on va libertiner...Dehors !

Mettre un peu de piquant et de piment dans nos ébats en allant faire des coquineries hors de la maison et des endroits habituels ? L'idée est tentante lorsque l'on songe qu'il existe d?autres alternatives que les clubs pour assouvir nos fantasmes à plusieurs...

Exhibitionniste ou voyeur ?

Certains libertins affectionnent l'exhibitionnisme pour leurs ébats et éprouvent du plaisir par le seul fait de se savoir observé, seul(e) ou en couple, par des inconnus. C?est une pratique très courante, très excitante et qui permet d?assister à de beaux spectacles coquins.

A l'inverse, le voyeurisme consiste à prendre du plaisir à voir les autres s'exhiber mais il est vrai que ces deux pratiques se complètent parfaitement. Dans le même esprit, le dogging est une variante sexuelle pratiquée entre voyeurs et exhibitionnistes, qui consiste pour les premiers à regarder les seconds s'ébattre en plein air ou dans une voiture par exemple. Le spot le plus célèbre dans l?hexagone est le bois de Boulogne où l'on compte un grand nombre de doggers. Le jeu a cependant des règles précises interdisant tout contact physique entre les exhibitionnistes et les doggers.

Parmi les lieux d'exhibition les plus réputés, l?on citera le Carrefour de la Porte d'Auteuil, un site très connu, en particulier des amatrices de pluralité masculine, la forêt de St Germain en Laye et dans toutes les grandes villes de France en général, les parkings des parcs des Expositions ou des fôrets sont des places de rencontres exhibs très courues.

Les lieux les plus courants pour libertiner

Les beaux jours arrivent, la température augmente et pas seulement dans l'air ! Pourquoi ne pas faire l'amour au gré du vent?

La voiture est le lieu privilégié de ceux qui aiment batifoler sur les parkings ou les aires d'autoroutes à la vue de tous. Lieu de rencontre par excellence, les parkings et aires de repos permettent les échanges et les ébats en public. Certaines d?entre elles, réputées, proposent des circuits en pleine nature. Les libertins s'y retrouvent pour être observés par les conducteurs de camions qui stationnent ou par des hommes qui attendent dans leur voiture qu'un couple s'arrête. Selon les endroits, la fréquentation peut être homo ou hétéro. Se renseigner avant !

Les plages sont des places de prédilection des voyeurs et exhibitionnistes en tous genres. La plus célèbre en France est certainement celle de la Baie des Cochons au Cap d'Agde, où toutes les libations sont permises. Il s'agit là d'un gigantesque club échangiste à ciel ouvert où les femmes sont reines. Les candaulistes «prêtent» et livrent leur partenaire aux autres hommes dans le plus total respect des uns et des autres. Les couples s'adonnent librement à toutes les pratiques sexuelles sur ces 300 mètres de plage réservés exclusivement au libertinage.

Les abords des lacs ou des gravières ! Chaque grande ville possède "son" lac libertin, à Bordeaux le lac tout près du parc des Expositions ou celui de l'étang du Corra à deux pas du Château de Saint-Germain-en-Laye, au coeur de la forêt dans un vaste domaine boisé de plusieurs hectares. Ces endroits sont également fréquentés par des hommes seuls... avis aux amateurs de triolisme !

On constate que certaines régions sont très libertines dans la pratique en extérieur. En Bretagne notamment où on libertine davantage sur les plages que dans les clubs, dans le sud également alors qu'en Bourgogne et dans l'Est de la France, cette forme de libertinage est beaucoup moins répandue. Quelques endroits chauds ? La très réputées plage de Mousterlin dans le Finistère ou celle de Tonnara en Corse du Sud...

Et les plus insolites !

Il y en a beaucoup car les coquins ne manquent pas d'imagination ! Les toilettes de restaurants, les magasins, les ascenseurs... Ceux qui aiment faire l'amour en public pour le côté particulièrement excitant de l'acte se donnent rendez-vous ou se rencontrent fortuitement (plus rare !). Ils s'éclipsent ensuite pour assouvir leur fantasmes à l'abri des regards. Les rencontres se font généralement en amont, via des sites et le rendez-vous est donné dans un endroit particulier.

Vive le grand air !

Voyeurisme, exhibitionnisme ou toute autre pratique permettant de prendre du plaisir en étant regardé dans des lieux publics peut être très grisant ! L'essentiel est que tout se déroule dans une complicité partagée.

Inscription Gratuite